24 juin 2015

Le bonheur : symphonie impressionniste entre Rousseau et Nietzsche

Réalisateur : Agnès Varda Pays : France Année : 1965 La première scène nous présente une famille heureuse, deux parents et deux enfants se tenant par la main, dans un champ estival ensoleillé, leur marche tranquille entrecoupée d’un plan obsessionnel, celui d’un grand tournesol rayonnant. La dernière scène nous présente la même famille, toujours aussi heureuse, se promenant dans un sous-bois tapissé de feuilles mortes, tous emmitouflés dans des chandails en laine. Mais ce bonheur est d’un genre différent :... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2015

The Canal : l’ombre envahissante d’un doute

Réalisateur : Ivan Kavanagh Pays : Irlande Année : 2014 Il est rare qu’un film d’épouvante me fasse vraiment frémir et tressauter sur mon siège, c’est pourtant le cas de The Canal. La tension, la trame sonore, les tiraillements entre le récit factuel et la subjectivité du héros, l’esthétique cauchemardesque, la construction en crescendo : tout contribue à faire de ce film une réussite du genre. David, qui travaille comme archiviste dans un fonds audiovisuel, et son épouse Alice, vivent avec leur fils Billy... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2015

The Lady Avenger : au cœur du film noir taïwanais

Réalisateur : Yang Chia-jun Pays : Taiwan Année : 1981 Ce film n’est pas une antiquité mais le visionner procure l’impression d’une découverte archéologique. Projeté grâce à la copie d’une pellicule de mauvaise qualité rongée par les moisissures, ce long métrage atteint peut-être la limite de ce qu’il est décemment possible de montrer en salles. Balayé constamment par des stries vertes et rouges, amputé par endroits de plans entiers, accompagné de sous-titres chinois et anglais à peine lisibles à cause de leur... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2015

Adieu au langage : un testament dont on se serait bien passé

Réalisateur : Jean-Luc Godard Pays : Suisse Année : 2014 Une fois n’est pas coutume, je vais faire une entorse à la ligne directrice que je m’étais fixée pour ce blog et vais, exceptionnellement, parler d’un filmque je n’ai pas aimé. Je le fais rarement car ce qui me stimule le plus, lors de l’écriture de mes critiques, c’est l’idée de pouvoir communiquer à mes lecteurs l’enthousiasme et le plaisir que j’ai pu avoir au visionnement d’un chef-d’œuvre méconnu ou oublié et penser que peut-être, par la magie... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2015

Les petites fugues : une pastorale vaudoise

Réalisateur : Yves Yersin Pays : Suisse Année : 1979 Comme l’écrivait Michel Marmin au moment de la sortie du film, il se pourrait bien que Yves Yersin soit de « la race heureuse des nihilistes gais ». Comment mieux définir cette atmosphère qui mêle, visuellement, la beauté paisible d’une existence pastorale empreinte d’une joie simple et, narrativement, les préoccupations triviales d’une ferme en proie aux soucis familiaux et financiers ? Le film nous plonge, pendant plus de deux heures, dans... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2015

What we do in the Shadows : les affres de la collocation

Réalisateur : Taika Waititi et Jemaine Clement Pays : Nouvelle Zélande Année : 2014 Le “documenteur” (ou mockumentary en anglais) est un genre qui, contrairement au found footage avec lequel il partage un certain nombre de points communs, a su ne pas se cantonner au cinéma d’épouvante et déborder sur des registres comme celui de la comédie. C’est le cas avec ce film, réussite du genre, dans lequel un “documenteuriste” (cantonné au rôle du caméraman, forcément hors champ) nous emmène dans le quotidien d’une... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2014

La Nuit du Carnaval : le dégel en plein décembre

Réalisateur : Eldar Riazanov Pays : URSS Année : 1956 Ceux qui suivent ce blog depuis sa création ont dû remarquer le goût que j’avais pour une certaine forme de poésie, de légèreté lyrique, d’évasion esthétique, ainsi qu’en témoignent plusieurs de mes chroniques. Le film choisi aujourd’hui, sans être aussi inclassable ou original que certains autres, possède ces qualités et parvient admirablement, un peu comme dans certaines œuvres de Jacques Demy que j’affectionne particulièrement, à inspirer au spectateur une... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2014

Der Samuraï : un loup-garou dans le placard

Réalisateur : Till Kleinert Pays : Allemagne Année : 2014 Le réalisateur Till Kleinert, présent à la projection à laquelle j’ai assisté, a expliqué qu’il s’était inspiré des contes d’Hoffman pour son film. Cela ne m’a pas vraiment étonné. Der Samuraï ressemble en effet beaucoup à un conte même s’il n’en emprunte pas la forme. Disons-le tout de suite : il est difficile de ne pas voir dans ce film une longue parabole sur l’homosexualité. Mais comme il s’agit d’un conte – un conte horrifique en l’occurrence –... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2014

La Femme Bourreau : un film qu’on a failli ne jamais voir

Réalisateur : Jean-Denis Bonan Pays : France Année : 1968 Si j’ai déjà assisté plusieurs fois à des premières mondiales, c’est bien la première fois que je vivais la première mondiale d’un film réalisé… quarante-six ans plus tôt ! Tourné en 1968 en plein milieu des événements de Mai (dont il n’est d’ailleurs pas du tout question dans le film), La Femme Bourreau n’avait en effet pas trouvé de distributeur à l’époque et c’est la société Luna Park qui, aujourd’hui, permet à cette perlicule méconnue de sortir... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 septembre 2014

It Follows : je sais qu’il me suit, je sais qu’il sait qui je suis…

Réalisateur : David Robert Mitchell Pays : USA Année : 2014 La qualité d’un film d’épouvante tient souvent dans une idée simple, celle qui, au centre du récit, devra être à l’origine d’une terreur partagée à la fois par les personnages et les spectateurs. C’est le cas de It Follows pour lequel le réalisateur, s’inspirant d’un cauchemar de son enfance, a trouvé une trame diablement efficace : celle d’une malédiction, sexuellement transmissible, qui se manifeste sous la forme d’un personnage qui peut prendre... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]