01 novembre 2018

Der Bunker : un autre chancelier dans un autre bunker

Réalisateur : Nikias Chryssos Pays : Allemagne Année : 2015 J’avais relevé, il y a quelques années, le talent de Pit Bukovsky qui jouait alors le rôle d’un samourail-loup-garou-travesti dans le film Der Samuraï de Till Kleinert. Nous le retrouvons ici dans un rôle tout à fait différent, bien moins excentrique, celui d’un étudiant en quête d’une retraite au calme pour finaliser sa thèse de physique. Il pense avoir trouvé le lieu idéal : une chambre d’hôte avec vue sur la campagne dans la maison d’une famille... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2018

Necktie Youth : grisaille d’une jeunesse dorée dans la nation arc-en-ciel

Réalisateur : Sibs Shongwe-La Mer Pays : Afrique du Sud / Pays-Bas Année : 2015 « Les blancs font plein de trucs qui n’ont aucun sens » explique September, un jeune noir, à la journaliste qui l’interroge. Le « truc qui n’a aucun sens » dont il est question ici, c’est le suicide d’Emily, pendue à un arbre de son jardin avec sa corde à sauter après s’être assurée que sa caméra tournait pour filmer ses derniers instants. C’est en s’inspirant de cette histoire vécue – le suicide d’une amie – que le... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2018

Un mois de vacances pour le blog !

Suite à un heureux événement au foyer de l'auteur, il n'y aura exceptionnellement pas de chronique cinéma en septembre. Nous nous retrouvons le 1er octobre pour la découverte de notre prochaine perlicule !  
Posté par David L Epee à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Célestine, bonne à tout faire : amours ancillaires à tous les étages

Réalisateur : Jess Franco Pays : France Année : 1974 Un film malicieux : c’est ce que proclamait l’affiche de Célestine bonne à tout faire lors de sa sortie en salle et il faut avouer que l’adjectif choisi convient parfaitement. Jess Franco, qu’on n’attendait pas dans ce registre-là et qu’on connaît davantage dans celui du fantastique, se trouve très à son aise dans cette comédie friponne et vaudevillesque où il emmène plusieurs de ses acteurs fétiches, dont Howard Vernon (qui joue ici le rôle d’un vieillard... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2018

Häxan : Jérôme Bosch et l’invention du Powerpoint

Réalisateur : Benjamin Christensen Pays : Danemark, Suède Année : 1922 Si Häxan occupe une place à part dans l’histoire du cinéma, ce n’est pas uniquement parce que c’est le film scandinave le plus cher de l’époque du muet ni parce qu’il a été salué comme un chef-d’œuvre par les tenants du surréalisme (école à laquelle il n’appartient pourtant pas), ni même parce que William Burroughs lui a redonné une nouvelle jeunesse en 1968 en prêtant sa voix à la narration. C’est surtout parce qu’il se permet, comme rarement à... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2018

Barakah meets Barakah : Roméo et Juliette au pays des wahhabites

Réalisateur : Mahmoud Sabbagh Pays : Arabie saoudite Année : 2016 Le film dont il est question ici a beau dater de 2016, cela ne l’empêche pas de n’être que le deuxième long métrage de toute l’histoire de l’Arabie saoudite. Dans ce berceau du wahhabisme, où le cinéma a été quasiment banni depuis la fin des années 1970, on ne trouve plus qu’une seule salle de projection publique pour tout le pays. De cette régression historique de la liberté des arts et de la vie culturelle, il est question dans Barakah meets... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2018

Sarah joue un loup-garou : longs opéras, courtes existences

Réalisateur : Katharina Wyss Pays : Suisse Année : 2018 Dans la vieille ville de Fribourg, à l’ombre de la cathédrale et sous les accords capiteux du Vaisseau fantôme de Wagner, une jeune fille erre, fuyant et traquant tout à la fois la silhouette longiligne du « tortionnaire », ce spectre sadique en quête de vestales tourmentées, ce croquemitaine qui « joue de la musique sur le corps des femmes coupables ». C’est du moins ce qu’écrit Sarah, c’est la rêverie à laquelle elle convie son amie... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2018

Ninotchka : quand Sparte rencontre Athènes

Réalisateur : Ernst Lubitsch Pays : Etats-Unis Année : 1939 Faire rire Greta Garbo ? L’idée paraît aussi farfelue que de déguiser Bela Lugosi, mythique interprète de Dracula, en… commissaire politique soviétique. Il en faut plus pour arrêter Lubitsch, qui relève ces deux défis avec brio. Ninotchka, adaptée d’une pièce hongroise, est une comédie entrainante, bourrée de dialogues fins et désopilants, durant laquelle on rit de bon cœur de la première à la dernière minute. La teneur politique du propos – le choc... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2018

Jeunesse aux cœurs ardents : c’est ce que tu risques qui te montre ce que tu vaux

Réalisateur : Cheyenne Carron Pays : France Année : 2018 Encore un film de Cheyenne Carron, me direz-vous ! Ce n’est tout de même pas de ma faute si cette dame, véritable stakhanoviste du film d’auteur, réalise plus vite que son ombre et enchaîne les longs métrages sans jamais prendre le temps de souffler ! D’autant que chez elle la quantité (rapidité de la réalisation, longue durée des films) ne sacrifie jamais la qualité, et que j’ai au contraire tendance à penser, surtout depuis ses deux ou trois... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2018

Marathon d’Automne : au temps de l’homme des cabines

Réalisateur : Gueorgui Danielia Pays : URSS Année : 1979 « La chèvre cria d’une voix inhumaine. » C’est le genre de phrases insensées auxquelles doit faire face Andreï et qui donnent à son existence ce goût d’absurde qui le laisse souvent perplexe. Il est traducteur pour une maison d’édition de Leningrad. Il partage sa vie professionnelle entre ses traductions, des cours qu’il donne dans une école spécialisée et des coups de main à des collègues comme Hansen, un confrère danois à l’allure de vieux hippie... [Lire la suite]
Posté par David L Epee à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]